02 mai 2011

La riposte des gouvernements contre Wikileaks

En cherchant à étouffer l'influence du site spécialisé dans la fuite de documents, les États risquent de produire l'effet contraire. Et de favoriser la résilience de Wikileaks à travers l'émergence de nombreux sites miroirs.

Les premiers effets de la contre-attaque politique commencent à se faire ressentir. Aux États-Unis, Amazon a expliqué ne plus vouloir héberger Wikileaks parce que les câbles diplomatiques publiés depuis dimanche dernier n'appartiennent pas à son ancien client. De plus, le site de commerce en ligne a estimé que ces documents sont susceptibles de mettre en danger la vie d'autrui.

 


Posté par iutcom à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La riposte des gouvernements contre Wikileaks

Nouveau commentaire